At last, Romila Thapar and Irfan Habib have been sidelined ! These two ruled supreme for nearly 40 years. T

ogether they have falsified Indian History with total impunity. For instance, in “Communalism and the writing of Indian history”, Romila Thapar, Harbans Mukhia and Bipan Chandra, once professors at the JNU in New Delhi, the Mecca of secularism and negationism in India, denied the Muslim genocide by replacing it instead with a conflict of classes. The redoubtable Romila T…
Afficher la suite
Enfin, Romila Thapar et Irfan Habib ont été mis à l’écart ! Ces deux règne suprême pendant près de 40 ans. Ensemble ils ont falsifié l’histoire indienne en toute impunité. Par exemple, dans « Communalisme et l’écriture de l’histoire indienne », Romila Thapar, Harbans Mukhia et Bipan Chandra, une fois les professeurs à la JNU, New Delhi, la Mecque de la laïcité et le négationnisme en Inde, a nié le génocide musulman en lui substituant plutôt un conflit de classes. Le redoutable Romila Thapar dans son « Penguin History of India », co-écrit avec lance Percival, écrit: « Aurangzeb prétendue intolérance, est peu plus qu’une légende hostile basée sur des actes isolés comme l’érection d’une mosquée sur un site de temple à Bénarès “. Comment peut-on être si malhonnête ou si aveugle ? Mais il montre comment le négationnisme est perpétué en Inde.

Qu’en est-il de Irfan Habib de l’école d’Aligarh ? Il poursuit l’héritage de son père, Mohamed Habiib, de réécrire le chapitre des invasions musulmanes en Inde. Père Habib et livres du fils, reposent sur quatre théories: 1) que les dossiers (rédigés par les musulmans eux-mêmes) de massacres d’hindous, l’esclavage de leurs femmes et leurs enfants et l’arasement des temples étaient « simple exagération par les poètes de Cour » et zélés chroniqueurs pour plaire à leurs dirigeants. 2) qu’ils étaient bel et bien des atrocités, mais principalement commises par les Turcs, les coureurs sauvages de la Steppe. 3) que la destruction des temples a eu lieu parce que les hindous stocké leur or et bijoux à l’intérieur de ces et donc musulmanes armées ont pillé ces. 4) qui n’eut pas la conversion de millions d’hindous à l’Islam, “mais ce qui est arrivé, c’était il y avait un changement d’opinion dans la population, qui, sur son propre gré, ont choisi la charia contre le droit hindou (smriti), comme ils étaient tous opprimés par les brahmanes mauvais”…!!!

Au revoir, Mme Thapar, M. Habib & C °. Nous espérons que vous sera remplacée par une nouvelle génération d’historiens Indiens, plus fiers de leurs racines, plus véridiques et moins calomnieux. FG

Advertisements

One response to “At last, Romila Thapar and Irfan Habib have been sidelined ! These two ruled supreme for nearly 40 years. T

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s